Aller au contenu

Quelques Chansons Ardennaises

Près de Chez Nous
Chanson de l'Ardenne

Il est dans notre chère France,
Un petit coin bien valeureux.
Ardenne, pays de vaillance,
Ardenne, vrai berceau de preux.
Méhul, maître de l'harmonie,
Et La Marck, le fier sanglier;
Chanzy, Sorbon, cœurs de génie,
Gardons-nous de les oublier !

Allons, fiers enfants de l'Ardenne,
Souvenons-nous de nos aïeux.
La voix de Chanzy, de Turenne,
Nous dit d'être vaillants comme eux.

Nos Ardennes ont pour emblème
Le sanglier de la forêt.
Leur devise est : « Debout quand même,
Le malheur ne l'abat jamais. »
L'Aisne, la Meuse dans leurs eaux vives,
Semblent parler de foi, d'honneur.
Le peuple qui vit sur leurs rives
Goûte la paix et le bonheur.

Allons, fiers enfants de l'Ardenne,
Souvenons-nous de nos aïeux.
La voix de Chanzy, de Turenne,
Nous dit d'être vaillants comme eux.
La voix de Chanzy, de Turenne,
Nous dit d'être vaillants comme eux.

Nos Ardennes ont dans l'histoire
Leurs pages de célébrité.
Rocroi, Mézières, jours de gloire,
Titres à l'immortalité.
Dans nos forêts, l'hôte farouche
Marche sans jamais dévier.
Brûlons la dernière cartouche
Sachons mourir et non plier !

Allons, fiers enfants de l'Ardenne,
Souvenons-nous de nos aïeux.
La voix de Chanzy, de Turenne,
Nous dit d'être vaillants comme eux.
La voix de Chanzy, de Turenne,
Nous dit d'être vaillants comme eux.

Souvenons-nous que notre France
A besoin de tous ses enfants.
Gardons en nos cœurs l'espérance
Qu'un jour, nous serons triomphants.
O mon pays, ô mon Ardenne,
Ton nom est gravé dans mon cœur.
Je veux qu'un jour des voix apprennent
A te chanter avec ardeur.

Chanson qui date de la fin du 19e siècle.
L'Ardenne

J'ai vu le jour dans un pays merveilleux
Assis sur un massif montagneux
Hesbaye, Condroz et Luxembourg
Sont ses confins et ses faubourgs
C'est l'Ardenne, mon pays merveilleux

Chez nous la pluie tombe souvent
Elle s'écoule en nous creusant
L'Amblève, l'Ourthe et la Semois
Que la Meuse orgueilleuse perçoit.

J'ai vu le jour dans un pays merveilleux
Assis sur un massif montagneux
Hesbaye, Condroz et Luxembourg
Sont ses confins et ses faubourgs
C'est l'Ardenne, mon pays merveilleux

Notre terre dure a engendré
Des hommes puissamment charpentés
Qui honorent pour festoyer
La trappiste et le sanglier.

J'ai vu le jour dans un pays merveilleux
Assis sur un massif montagneux
Hesbaye, Condroz et Luxembourg
Sont ses confins et ses faubourgs
C'est l'Ardenne, mon pays merveilleux

J'aime ses prés verts pour m'y rouler
Ses sources fraîches pour m'y abreuver
Et pour rêver ses bois profonds
Où je m'enfonce en toute saison

J'ai vu le jour dans un pays merveilleux
Assis sur un massif montagneux
Hesbaye, Condroz et Luxembourg
Sont ses confins et ses faubourgs
C'est l'Ardenne, mon pays merveilleux.
La Chanson de Woinic
"Le Présent d'Arduinna"

Depuis la nuit des temps
Je veille sur notre terre,
Ma forêt, mes rivières
Ont bercé vos enfants

Je connais la Vallée
Où les hommes sont fiers
Je serai leur guerrière
Si l'on trouble leur paix

Pour mon Ardenne, jamais je ne dévie
Mes pas me mènent là où je choisis
Peu importe s'il nous manque un chemin
Ensemble unis, nous en tracerons un

De la Croix-Scaille à Saint Walfroy
De la Vallée a l'Argonne
J’ai chevauché comme personne
Sur un roi parmi les rois

Je vous l'offre avec mon cœur
Son pouvoir est immortel
Sa loyauté éternelle
Pour porter haut vos couleurs

Pour mon Ardennes, jamais je ne dévie
Ses pas le mènent là où il choisit
Peu importe s'il nous manque un chemin
Ensemble unis nous en tracerons un

Pour notre Ardenne, jamais il ne dévie
Ses pas le mènent là où il choisit
Peu importe s'il nous manque un chemin
Ensemble unis nous en tracerons un
Nous en tracerons un

Paroles et Musique de Dana Kern
Chanson d'Ardenne - Denis Delaplace
L'Ardenne - Jacques Carrier
Chant des Chasseurs Ardennais (Belgique)
Retourner au contenu